Interview Vincent Roy Videaste de Mariage

      J’ai le plaisir de commencer cette série d’interview avec Vincent Roy. Vincent est vidéaste de mariage. Rencontré à deux reprises pour des mariages à Genève et en Haute Saône. J’ai rapidement compris que Vincent proposerait des rendus qui saurait me séduire moi aussi ( je veux en dire en plus des mariés J ), alors j’ai regardé avec attention les vidéos qu’il proposait au final. Du rythme, un travail varié, de la technique, une implication, une application. Le tout au service de  l’émotion. Regardez un instant une vidéo de mariage de Vincent et vous sentirez vite les frissons vous envahir..

      En premier, pour entrer dans le vif du sujet, une petite vidéo de Vincent. Ensuite bien sur un peu plus bas l’interview.

      L’interview d’un vidéaste de mariage pas comme les autres. Vincent c’est à toi :

      Depuis combien de temps es-tu vidéaste de mariage ?

      Vincent Roy : Ma passion pour l’audiovisuel est née alors que j’avais seulement 14 ans, à cette époque je photographiais des mariages et des événements sportifs avec mon oncle qui est photographe professionnel. J’ai pris mon envol quelques années plus tard en me tournant vers les clips musicaux/aftermovies d’événements pour finalement tomber amoureux des films de mariage. C’est la discipline dans laquelle je me retrouve le plus et c’est pour ça que cela fait déjà 5 ans que je fais ça.

       

      Qu’est ce qui te plait le plus dans le métier de videaste de mariage ?

      Vincent Roy : Par-dessus tout, les émotions fortes et les moments de joie que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. J’adore en prendre plein les yeux et raconter une histoire à ma manière en me focalisant sur la personnalité et les envies de mes mariés !

       

      Quelles sont tes sources d’inspirations ?

      Vincent Roy : La musique ainsi que les rencontres avec les futurs mariés m’inspirent énormément. Au fur et à mesure des rencontres, j’ai de plus en plus d’idées. Vincent LAFORET m’inspire aussi beaucoup, je suis admiratif de son travail. Il a réalisé un court métrage intitulé Reverie  qui a été pour moi une sorte de déclic.

       

      Que recherchent les clients lorsqu’ils viennent te voir ?

      Vincent Roy : Alors les mariés qui font appel à mes services travaillent avec moi pour le style particulier que je donne à mes films de mariage. Comme je vous l’ai déjà dit, je viens de l’événementiel (j’en fait toujours un peu : Aftermovie Eurockéennes de Belfort). Je suis très attaché au dynamisme et au côté jeune que l’on va retrouver dans mes réalisations.

       

      Quels conseils donnerais-tu pour des futurs mariés à la recherche de leur videaste de mariage ?

      Vincent Roy : J’ai deux conseils principaux à leurs donner :

      1. Premièrement, rencontrer votre vidéaste (à minima par skype) et assurer vous que sa vision vous correspond et que le feeling passe bien. N’oubliez pas qu’il sera la seule personne avec le photographe qui vous suivra toute la journée.
      2. Deuxièmement, regarder au moins 5-6 films de mariage qu’il a réalisé et assurez-vous que c’est ce style que vous recherchez. Ne prenez pas un vidéaste en lui disant : « j’aimerais un film de mariage avec le style d’un autre vidéaste ». Cela ne sera pas réalisé de la même manière et c’est prendre un très gros risque pour le plus beau jour de votre vie.

      Un moment que tu as affectionné particulièrement dans une journée de mariage ?

      Vincent Roy : Assez difficile comme question, il y en a eu tellement ! Un moment que j’ai vraiment adoré cette année : la première danse des mariés réalisée dans un cercle fait par les invités et uniquement éclairée par des fontaines lumineuses par exemple.

       

      Ta meilleure expérience ou une expérience insolite ?

      Vincent Roy : Certainement les mariés qui arrivent au cocktail en tyrolienne : l’expérience la plus insolite sans aucun doute.

       

      Un endroit ou tu rêverais de réaliser un film pour un couple ?

      Vincent Roy : À la montagne en hiver : Pour avoir une vue à couper le souffle et surtout la robe de la mariée qui se fond avec les magnifiques étendues de neige.

       

      Voila, c’est le moment de conclure. J’espère que vous avez apprécié cette présentation. Je reste convaincu de la complémentarité parfaite du photographe et du vidéaste de mariage. Je vais avoir la chance de collaborer avec Vincent sur 2 prochains mariages à Versailles et en Cote D’or. Encore de bien belles images en perspective..

      Merci à lui de s’être prêter au jeu de cet interview

      SHARE
      COMMENTS